Morel-Décisions-Absurdes1

Dans son livre Les décisions absurdes II : Comment les éviter, Christian MOREL, sociologue et ancien DRH chez Renault, explore les mécanismes qui conduisent à prendre des décisions absurdes et dresse des pistes pour les éviter, ce qu’il appelle les “métarègles de la fiabilité”. 

Parmi ces métarègles figure le “renforcement linguistique et visuel de l’interaction” visant à réduire l’arbitraire linguistique pour assurer une communication efficace et sécurisée.

L’auteur cite ici nos travaux sur la langue contrôlée et s’appuie notamment sur notre présentation faite lors de la remise du Grand Prix de la Prévention Médicale en 2010.
Il aborde également les freins à l’application du renforcement linguistique, à savoir la peur du ridicule, “la croyance que [cela] représente un coût inutile et engendre pertes de temps et accumulation de paperasserie” ou encore le sentiment qu’il s’agit là d’une remise en cause des compétences et du sérieux de chacun.

L’information peut jouer un rôle fondamental dans la fiabilité des décisions [...]

Une condition impérative pour échapper aux décisions absurdes est ce que j’appelle le renforcement linguistique et visuel de l’interaction. Il s’agit d’assurer des communications plus sures à travers des actes de répétition verbale, de rédaction efficace  et de standardisation linguistique tels que les check-lists, lexiques, alphabet aéronautique et autres signes forts non verbaux.

Curieusement, cette question est largement négligée. [...]

Il s’agit d’une question de la plus haute importance pour la fiabilité. Le colloque de la Prévention Médicale tenu le 10 juin 2010 à Paris a attribué ses deux premiers prix à des projets de renforcement linguistique et visuel de l’interaction : l’un au travail de Julie Renahy, linguiste de l’université de Besançon, sur le contrôle de la langue médicale pour mieux prévenir les risques, l’autre au travail de Stéphanie Baillif, ophtalmologiste au CHU de Nice-Saint-Roch, sur des étiquettes et bracelets destinés à éviter les erreurs de côté en ophtalmologie.

Ces deux travaux innovants témoignent du rôle stratégique du langage dans la fiabilité. [...]

Croire que le renforcement linguistique de l’interaction ne se justifie que dans les activités à risque vital élevé [...] serait une erreur. Il est aussi impératif dans les organisations “normales”.

Les décisions absurdes II a reçu Prix du Livre RH organisé en octobre 2013 par Syntec Conseil en Recrutement.

A lire aussi

MOREL, Christian. Les décisions absurdes II–Comment les éviter. Gallimard, Paris, 2012. p. 187-198